Hot Docs: le documentaire franco s’impose

Par Sonia Baritello L’Express , Toronto, Canada Avril 2014
Jutra, vu par Marie-Josée Saint-Pierre.

«L'animation est au service du film car elle place l'information entre deux mondes: la réalité et la fiction. C'est au spectateur de décider s'il croit ou non l'information, de faire sa propre interprétation, explique le cinéaste.

Partage maintenant

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin