Hot Docs: le documentaire franco s’impose

Par Sonia Baritello L’Express , Toronto, Canada Avril 2014
Jutra, vu par Marie-Josée Saint-Pierre.

«L'animation est au service du film car elle place l'information entre deux mondes: la réalité et la fiction. C'est au spectateur de décider s'il croit ou non l'information, de faire sa propre interprétation, explique le cinéaste.

Partage maintenant